Malgré les hauteurs ou la densité végétale me séparant d'eux, une chose est très clairement visible, le Bonobo, singe endémique des forêts équatoriales de la République démocratique du Congo, recourt à une vie sociale des plus riches et élaborées.

Ils naissent avec des prédispositions sociales importantes qu’ils affinent tout au long de leur vie. Ils apprennent à lire et à anticiper les intentions et les besoins des autres membres de la communauté.

Un secteur de pensée particulièrement passionnant et inspirant pour notre propre espèce devrait en découler. Ces comportements altruistes manifestement compréhensifs révélés chez un proche parent constellent d’interrogations les scénaris évolutionnistes d’une humanité centrée sur l’agressivité et la dominance. Les Bonobos sont-ils en train de nous signifier inconsciemment qu’une prédisposition ancestrale pour l’empathie sommeille en chacun de nous ?

Exposition en cours de préparation

Un très grand merci à Florence Levrero et à l'Equipe de Neuro-Ethologie Sensorielle sans qui cette mission n'aurait pas été possible.